Au-delà du service civique?

Volontaires en service civique au Logis la Pacifique pendant 6 mois, Alexandre et Sandrine poursuivent leur engagement au service des familles. Ainsi Alexandre au Secours Catholique de la Roche/Yon anime un café-littéraire et  partage son enthousiasme en positionnant sur une grande carte les bolides de mer engagés dans le Vendée Globe. Ces rendez vous ont lieu le jeudi.

Cette relation étroite entre le Secours Catholique yonnais et le Logis la Pacifique est à souligner depuis de longue date. Outre les familles, les personnes isolées venues  en vacances au Logis grâce à l'accueil et au suivi de l'équipe yonnaise, il  s'est instauré un véritable partenariat  qui se manifeste de diverses façons: appui aux tâches ménagères, entretien des espaces verts, fournitures en jouets pour les enfants accueillis, participation aux diverses manifestations et appui aux projets internationnaux, apport culturel lors des randos-plage-dune-marais.  Inversement aussi des bénévoles ou des accueillis à la Pacifique, offrent leur mains et leurs coeurs au bon déroulement des activités de solidarité yonnaise. La fraternité est bien le lien qui associe chacun et chacune. Lieu d'échange culturel et de loisirs  le Logis permet aux équipes des secteurs des Moutiers, de La Tranche/Mer, d'Angles, de la Roche de rendre visible cet engagement au service des autres dans un même élan de fraternité.

Des noms et des prénoms que l'on mélange, des formes d'activités culturelles variées ou simplement ménagères où chacun apporte sa passion et son engagement, faut il détailler? Le rédacteur va le faire volontiers mais il  pense tout aussitôt à tous ceux dont il garde en mémoire un sourire, une main tendue, un mot d'encouragement, alors il se risque et nomme Père Maurice, Lisette et Jean Claude, Gérard,  Frédérique, Jocelyne, Michel, Ginette, Anthony, Henri,  Isabelle, Alexandre, Sandrine, Annie.. et vous qui nous lisez.

Oui dans la course autour du globe le Logis la Pacifique tient bien sa place. Alexandre et Sandrine l'ont bien compris dans leur choix qui se voulait avant tout un grand service aux familles assoiffées de fraternité comme ce que veulent être le Logis et l'équipe yonnaise du Secours Catholique.