Au revoir, Michel

Michel Bossard, le Logis la Pacifique  à la Tranche/mer et son association, n’avait plus de secret pour toi.  En lien avec toute l’équipe des bénévoles, les membres du Conseil d’administration, présents aujourd’hui à ta sépulture, tu l’avais faite tienne apportant non seulement tes compétences de chef d’entreprise mais aussi ton souci du travail bien fait, ne négligeant aucun détail dans l’œuvre commencée et menée jusqu’au bout. Les réunions n’étaient pas ton fort, et un petit somme n’était pas rare, tu savais d’ailleurs t’éclipser et te retrouver sur le chantier des rénovations et reprendre tes croquis et outils.

Toujours en avance sur les idées d’aménagement tu savais avec l’entreprise Bossard ce qui  convenait le mieux pour le chantier des rénovations étalé sur 6 ans. Et chaque jour décidé entre nous, voitures pleines de matériaux  et d’outils, tu faisais ces allées retours quel que soit le temps. Tous s’étaient habitués à tes horaires – tôt le matin -, et même si la route était longue entre les Clouzeaux et la Tranche, il n’était pas rare de te trouver au travail. Tous reconnaissent tes compétences dans ces chantiers aux exigences strictes, et on sait combien l’électricité doit répondre à des normes précises. Tes compétences ne s’arrêtaient pas là : en carrelage, en plomberie, tu étais ce conseiller, réalisateur, poseur qui feront dire « avec Michel, la Pacifique perd un de ses  piliers ».

Mais ce serait bien immérité de ne voir en toi, Michel, que l’excellence de ton travail, tu savais aussi donner de ta personne aux veillées organisées avec les familles que nous recevons, tu savais reprendre avec tous au son de l’accordéon quelques chants de ta voix sûre, ou bien te prêter aux fantaisies des enfants. Tu savais conseiller les groupes scouts  dans les mini-chantiers d’aménagement comme ce fameux jeux de boules qui tu inaugureras avec eux.

Michel, tu te confiais souvent à l’un ou l’autre d’entre nous sur tes doutes, ta façon de voir les choses, ta vision de l’homme chargé d’embellir la terre avec ses mains et de valoriser ce qui est au plus profond de lui, de ton épouse bénévole au Secours Catholique travaillant à Longeville. Je me souviens de ces derniers temps où nous allions ensemble à la Pacifique et que tu regardais tout ce que tu avais fait mais aussi ce qui restait à faire et dire : « eh dire que c’est nous qui avons fait tout çà ». Tu insistais sur ce « Nous » valeur d‘entreprise s’il en est une, valeur qui est la nôtre aussi. Merci  Michel, à toi et à toute ta famille bien fraternellement repose en paix, nous te garderons dans nos pensées..

Alerte

 Alerte à Malibu ? Non.

Coup de tabac sur le Vendée-Globe ? Détrompez-vous.

Nouveau séisme en Italie ? Vous n’y êtes pas.

Nous voulons vous alerter parce que nous avons vu des gens heureux à La Pacifique.

Heureux parce qu’ils se sont appropriés le mot vacances, un mot oublié depuis longtemps pour certains, un mot qui est devenu réalité pour la première fois pour d’autres. La mer. Ouais !!!

Preuves s’il en est, les visages radieux sur les CD photos réalisés par les scouts et le jeune animateur civique.

Enfin pouvoir raconter à ses copains de quartier, à l’école, à la famille « ses » vacances vécues comme tout le monde plutôt que de tourner en rond au bas de sa cité de banlieue ou de son village vendéen à ne pas toujours savoir quoi faire. Et garder peut-être secrètement en souvenir le bricolage réalisé lors d’un atelier, le mandala minutieusement colorié ou le coquillage rapporté d’une sortie à l’estran.

C’est ce qui ressort du bilan que nous avons dressé ces derniers jours, au Foyer Saint Jacques aux Herbiers, un debriefing comme disent les jeun’es alors que l’automne paradait encore avec ses couleurs vert, or et mordoré pour le plaisir des yeux et celui des amateurs de belles photos.

75 familles représentant 271 personnes ont ainsi été accueillies cet été pour une ou deux semaines.

Oh certes, tout n’est pas parfait et pour ce faire, l’équipe continue de mettre les mains dans le cambouis et peaufiner les derniers réglages tout comme le font les mécaniciens des Formules 1 avant le départ du prochain grand prix.

Le travail réalisé en amont par les organismes (Secours catholique, Restos du Cœurs, la Croix rouge, le Secours populaire, l’ADAPEI/ARIA, la CAF … et les animateurs sociaux est tout aussi remarquable.

Notre souhait le plus cher : que cette semaine ne soit pas une parenthèse dans la vie de ces familles en situation que nous espérons momentanément précaire, mais un tremplin pour trouver ou retrouver le cours normal de la vie.

Et puis la Pacifique c’est super ! C’est ce qu’a dit une petite fille en découvrant les éoliennes du Bernard (une localité proche). « Mamie, tu n’auras pas trop chaud, il y a des grands ventilateurs ici. »

Heureux !

On vous le dit. C’est vrai. N’hésitez pas à le répéter.

                                                          Texte de Jean-Louis, Photos de Christian

 

Week-end d'évasion à la Pacifique

Trouver un lieu sympathique, pas trop loin d'Angers … pas trop cher, pouvant loger un groupe de 20 à 30 personnes … ce n'est pas facile.

Nous avons eu la chance de connaître la Pacifique, un vrai paradis pour les enfants, avec l'océan en prime !

Nous sommes un groupe de l'Église Réformée d'Angers et nous y reviendrons pour la 3ème fois cette année. C'est une chance pour les familles que nous rassemblons qui ont peu de congés et s'évadent ainsi quelques jours.

Il y a tout ce qu'il faut, chambres, grande salle, cuisine pratique … un jardin bien clos permettant aux parents de se réunir sans soucis des petits qui jouent dans dehors avec le sable, le toboggan et des maisons à leur taille. Pour les moments creux, la mer est à 500 mètres, quel bonheur !

Nous savons que beaucoup de bénévoles s'occupent de cette maison ayant vocation d'accueillir des familles.

Merci à eux et merci au Seigneur qui place sur notre route des gens et des lieux pour nous accueillir.

Monique (Angers)

Temps de réflexion.

 Bon appétit.....

La mer pour la première fois

Jean-Marie, Aurélie, Ghislaine, Jean-Pierre, Alain, Nicole, Françoise G., Florence, Jean-Claude, Gaston, Claude, Françoise A, Pierre, Yvon  habitent Amboise (Indre et Loire) un groupe comme la Pacifique en reçoit en juin ou septembre-octobre, un groupe plein d'attention envers chacun de ses membres, malgré des blessures à peine cicatrisées. Quelle belle histoire en ce début d'automne à la Tanche/mer!

« l’eau de mer elle est sacrée, ouais » s'est exclamée Florence 50 ans qui  ne l’avait jamais vue.. La première journée ce fut l’extase, osant à peine y toucher, la seconde journée les pieds et les mains.. et aujourd’hui le bain.

Tout comme Jean-Louis , cela fait 15 ans  qu’il ne l’avait  pas revue.. aussi a-t-il fait peur à ses amis quand il  s’est mis à crawler au large.. Quelle joie... Voilà le témoignage de Ghislaine, qui a mobilisé le groupe après en avoir parlé à Aurélie, animatrice au Secours Catholique de Tours :

"A la fin de l'été 2015 je ressentais vraiment le besoin de partir ; après avoir lancé "une bouteille à la mer "j'ai eu le bonheur qu'on me prête un mobil homme à côté du Mont Saint Michel . Ce qui m'arrivait était merveilleux
A mon retour à la première réunion d'équipe que l'on a eu j'ai partagé ma joie de ce séjour et j'ai soumis le fait de partir avec les personnes qui viennent à l'accueil le mardi et qui comme moi ont de faibles moyens ou connaissent la solitude : projet vite accepté par notre animatrice ...
Et hop !!! Au travail !!! Au cour de nos "cafés parlotte" du mardi après midi nous avons tous ensemble monté ce projet : mer, montagne, campagne ??? Le choix fut vite fixé sur la mer . Et au fur et à mesure du temps nous avons mis notre séjour en place : le lieu, les occupations pendant le séjour, les repas ... notre animatrice nous ayant beaucoup aidé surtout sur ce qui était administratif, réservation ...
Nous avons mis en place une vente de gâteaux à la sortie des messes d'un week-end sur notre paroisse pour financer une partie de ce projet.
Et voilà !!! Les valises sont faites ... nous partons à 13 à la Pacifique où des bénévoles nous reçoivent chaleureusement.
4 jours de fortes émotions :
Florence n'avait jamais vu la mer ; quel bonheur de découvrir cette vue !!! Elle a même " sauté " dans les vagues !!! certains n'avaient pas revu la mer depuis plusieurs années ; Jean Pierre et Yvon ont nagé dans les vagues ; Françoise et Claude ont aussi sauté dans les vagues ... chacun a eu du plaisir.
Le dimanche nous sommes allés à la messe où nous avons pu partager une intention de prière au cours de la prière universelle : nous avons rendu grâce au Seigneur pour ce merveilleux séjour et nous lui avons confié tous les gens dans la solitude ou la précarité pour que comme nous, ils aient le bonheur de trouver un groupe avec lequel ils pourraient s'épanouir
Et ce jour était aussi le jour l'anniversaire de Florence avec qui nous avons partagé un gâteau . Tout ça fut magnifique
Il faut noter aussi la bonne entente et la bonne participation de tous et la présence le samedi soir d'un couple de danseurs vendéen avec lequel certains comme Pierre et Francoise se sont envolés sur la piste.
Après avoir salué les bénévoles qui nous avaient accueillis nous avons pris le chemin du retour avec de belles images dans la tête, plein de joie et moi très émue par la réussite de ce projet "

Témoignage de la Sarthe

 

Vacances 2015 La Tranche sur Mer
Enfin ,nous voilà en Vendée...Grace au Secours Catholique, une semaine de vacances, houppy !!!!
Nous sommes partis à 2 familles soit 2 mamans et 5 enfants

Ce petit paradis qu'est la « Pacifique » je le connaissais pour y avoir séjourné l'an dernier, avec d'autres familles, en séjour collectif encadré.
Et cette année c'est le grand saut, je gère seule ma famille et c'est moi qui explique à l'autre famille comme faire pour prendre le bus, les courses, la plage etc...J'ai pris de l'assurance,.
On se sent en sécurité à la Pacifique car s' il y a le moindre problème, une équipe de bénévoles est sur place. Des personnes chaleureuses qui donnent de leur temps pour nous.
Les enfants adorent les activités proposées, surtout l'ambiance scouts.
De retour à La Ferté Bernard ,à la demande de mon fils Quentin, je l'ai inscrit chez les scouts. Une nouvelle aventure pour lui.
Que de souvenir, les enfants ont quelque chose aussi à raconter à l'école
MERCI au Secours Catholique ,à l'équipe de LA FERTE qui nous accompagne toute l'année, à l'équipe de la « Pacifique »
MERCI de nous permettre d'être des familles comme tout le monde" .

Stéphanie