Alerte

 Alerte à Malibu ? Non.

Coup de tabac sur le Vendée-Globe ? Détrompez-vous.

Nouveau séisme en Italie ? Vous n’y êtes pas.

Nous voulons vous alerter parce que nous avons vu des gens heureux à La Pacifique.

Heureux parce qu’ils se sont appropriés le mot vacances, un mot oublié depuis longtemps pour certains, un mot qui est devenu réalité pour la première fois pour d’autres. La mer. Ouais !!!

Preuves s’il en est, les visages radieux sur les CD photos réalisés par les scouts et le jeune animateur civique.

Enfin pouvoir raconter à ses copains de quartier, à l’école, à la famille « ses » vacances vécues comme tout le monde plutôt que de tourner en rond au bas de sa cité de banlieue ou de son village vendéen à ne pas toujours savoir quoi faire. Et garder peut-être secrètement en souvenir le bricolage réalisé lors d’un atelier, le mandala minutieusement colorié ou le coquillage rapporté d’une sortie à l’estran.

C’est ce qui ressort du bilan que nous avons dressé ces derniers jours, au Foyer Saint Jacques aux Herbiers, un debriefing comme disent les jeun’es alors que l’automne paradait encore avec ses couleurs vert, or et mordoré pour le plaisir des yeux et celui des amateurs de belles photos.

75 familles représentant 271 personnes ont ainsi été accueillies cet été pour une ou deux semaines.

Oh certes, tout n’est pas parfait et pour ce faire, l’équipe continue de mettre les mains dans le cambouis et peaufiner les derniers réglages tout comme le font les mécaniciens des Formules 1 avant le départ du prochain grand prix.

Le travail réalisé en amont par les organismes (Secours catholique, Restos du Cœurs, la Croix rouge, le Secours populaire, l’ADAPEI/ARIA, la CAF … et les animateurs sociaux est tout aussi remarquable.

Notre souhait le plus cher : que cette semaine ne soit pas une parenthèse dans la vie de ces familles en situation que nous espérons momentanément précaire, mais un tremplin pour trouver ou retrouver le cours normal de la vie.

Et puis la Pacifique c’est super ! C’est ce qu’a dit une petite fille en découvrant les éoliennes du Bernard (une localité proche). « Mamie, tu n’auras pas trop chaud, il y a des grands ventilateurs ici. »

Heureux !

On vous le dit. C’est vrai. N’hésitez pas à le répéter.

                                                          Texte de Jean-Louis, Photos de Christian