Sur la route des légendes

Sur la route des légendes

Les balades contées de Jean-Claude Popinot sont toujours une surprise chaque semaine pour les vacanciers de La Pacifique. Aujourd'hui, en ce jeudi 6 août, nous partons sur la route des légendes dans l'arrière pays tranchais.

Tout d'abord Saint Benoist sur mer ! Rien que le nom de cette bourgade est une légende, malgré son nom, la mer n'y est plus présente depuis plusieurs siècles suite à l'assèchement du Golfe des Pictons à partir du  XIIIème siècle.  Saint Benoist fut pourtant encore un port florissant  jusqu'au XVIIème siècle sur la rivière de Saint Benoist, un des trois bras du Lay. Blé, vins, sel de Curzon partaient de là  vers l'Angleterre, la Hollande, l'Allemagne... L'église du village nous réserve un magnifique retable représentant la mise au tombeau du Christ surmonté d'une curieuse Sainte Trinité : le Fils est assis à la gauche du Père! Une autre curiosité sur le toit de la  même église : la statuette d'un lapin avec une pipe ! Ce lapin qui fume a fait l'objet de nombreuses légendes entre autres celle du vieux curé de Saint Benoist qui surpris par la visite de son évêque jeta sa pipe allumée dans son clapier embrasant clapier et lapins!

        

Angles ... encore la statue d'un animal sur le toit de l'église!  La Malbête du Troussepoil, une sorte d'ours légendaire qui se baignait à contrecourant dans le ruisseau du pays et en sortait le poil tout retroussé. La Malbête  semait la terreur dans les environs en mangeant les brebis des troupeaux et bien souvent les bergères aussi. Mais comment la Malbête se retrouva-t-elle  pétrifiée à jamais sur l'église d'Angles? Et pourquoi les jeunes filles d'Angles deviennent-elles laides  en entrant dans l'église? Tout au long de l'été, Jean-Claude nous captivera en répondant à ces questions et à bien d'autres .

Un arrêt pour découvrir la tour de Moricq, importante tour quadrangulaire posée en bordure du Marais Poitevin, là où venait encore la mer  quelques siècles en arrière. La tour actuelle construite en 1435  par le maire de La Rochelle sous forme d'un donjon servit de défense à l'entrée de la rivière de Saint  Benoist quand celle-ci était très fréquentée par les navires de commerce puis elle servit de prison pour les protestants après la révocation de l'Edit de Nantes et enfin de grenier pour stocker le blé avant d'être abandonnée aux chouettes effraies et aux pigeons. L'évacuation à l'air libre des toilettes au troisième étage retient l'attention des visiteurs de notre groupe. Jean-Claude profite de cet arrêt pour présenter les mesures anciennes : le pouce, le pied, la coudée... et la table de multiplication par 9 ... sur les doigts !

                                                                                                                                                 Jean-Claude Brodu

La balade des gens heureux

La balade des gens heureux

En prenant leurs vacances sur la côte vendéenne, beaucoup de vacanciers songent d’abord à la mer et on les comprend aisément tant notre belle région regorge de longues plages de sable fin.

Une fois sur place, ils s’aperçoivent que l’intérieur du département de la Vendée cache mille et une petites merveilles.  Jean-Claude et René ont pris un malin plaisir à les faire découvrir à une vingtaine de personnes fort intéressées qui ont élu domicile, le temps d’une semaine,  au Logis de La Pacifique à La Terrière sur la commune de La Tranche sur Mer, en cette belle matinée ensoleillée du jeudi 30 Juillet 2015.

Lors de cette balade magnifiquement contée par René,  déclinant sur place des poèmes de sa composition sur les prénoms des enfants et Jean-Claude,  employant des mots justes, sur les sites historiques :  le menhir de La Pierre qui Vire, le Puits de la Mariée à Longeville, le Lavoir de la Courolle à Saint Hilaire la Forêt, le dolmen du Grand Bouillac ,  la Maison de Clémenceau proche de la plage du Grand Goulet,  face à l’Ile de Ré, à Saint Vincent sur Jard n’ont plus de secret pour eux.

Au cours de cette sortie, certaines mûres ont terminé leur course dans quelques gosiers affamés ou gourmands. Des noix étaient top haut perchées pour subir le même sort. De même, des grenouilles et de petits crabes ont eu la vie sauve grâce à leur rapidité d’action et à leur art du camouflage sous des rochers trop lourds à soulever pour des enfants ravis de cette activité, même si elle s’est avérée infructueuse.

Une agréable matinée pour des participants qui se sont déjà inscrits pour … l’année prochaine.

(Texte et photos de Jean-Louis accueillant au Logis)

 

Se retrouver tous ensemble

 

Encore une belle journée passée avec les familles accueillies à la Pacifique malgré la pluie. Au son de l'accordéon de Jean-Claude Creux un beau répertoire de chants a été à nouveau ouvert ce mardi. Se sont succédées diverses animations aux couleurs des personnes accueillies : danse albanaise, tour de magie d'Afrique, chants d'enfants.. et ce bon repas préparé par tous.

Le mardi en matinée  comme à l'accoutumé ,  dans l'atelier-cuisine de Claudie tous s'ingénient en suivant ses bons conseils mais aussi en partageant ses recettes selon les coutumes  de chacun.  Avec les  mamans et les enfants présents Claudie valorise chaque idée de recettes  et de plats expliqués en soirée lors de la présentation des plats par Jean-Claude. Du couscous des familles originaires d'Afrique à la mousse au chocolat des enfants que d'idées géniales à partager!

Jean-Louis et Rose de permanence cette semaine ont encore assuré une bien belle soirée en lien avec les bénévoles , les activités n'ont pas trop souffert du mauvais temps et se déroulent pour le plaisir de tous, dans le respect de nos différences.

Cerfs-volants (Cr du groupe de la Ferté-Bernard)

Séjour collectif du 11 au 18 juillet 2015 venant de LA FERTE BERNARD en Sarthe à « la Pacifique » 

Groupe composé de 10 personnes :

Une  maman avec 2 enfants 3 et 12 ans

Une mamie et sa petite fille de 9 ans

Une maman et son ado de 17 ans

Un couple avec chacun un léger handicap et moi, responsable du groupe

Le but de ce séjour est que les mamans renouent du lien avec leurs enfants…faire des choses ensemble…dans l’année « c’est la course », les  enfants se gèrent seuls et souvent mal..

Mais aussi d’apprendre avec d’autres mamans à cuisiner, accommoder les restes….A s’orienter dans le « fun »de LA TRANCHE…où allons-nous ? Où doit-on descendre ?

Le groupe est revenu enchanté de cette  superbe  semaine, sous le soleil…Nous ne rentrions a l’appartement que pour les repas et pour dormir..

Que de choses à raconter pour les enfants…la mer et la plage  bien sûr ,mais les parties de babyfoot, de ping-pong, les vélos, mais aussi les ateliers  cartes postales et construction d’un cerf-volant (photo ci jointe )

Avec les conseils de Clémence, volontaire civique, mamans et enfants ont confectionné un cerf-volant…quel moment émouvant de partage, de rires et quelle fierté devant le résultat …

Ce sont des moments de simplicité, à laquelle la structure de la Pacifique se prête relativement bien, un point principal la sécurité pour les enfants…

MERCI à l’équipe de bénévoles d'encadrement pour l’accueil et bienveillance, aux scouts et guides de France de Massy-Verrières pour les glissades savonneuses,à Clémence pour l’organisation. d’encadrement..

MONIQUE    

Mardi convivial avec les folkonies

Qui n’a jamais entendu parler des « mardi conviviaux » de la Pacifique où chacune des familles reçues a à cœur la préparation d’un plat salé ou sucré –parfois les deux- que l’on offre au diner qui rassemble les hôtes présents. Ce mardi a encore été un grand moment!

En matinée autour de Claudie, bénévole, des mères de familles, des enfants, les scoutes-compagnons grenobloises,  se sont ingéniés à confectionner des plats où figuraient, outre légumes et viandes, plusieurs épices de la planète que des mamans présentes connaissent bien. Parmi les plats tous ont encore en souvenir ces bananes au caramel sucrées et poivrées ! Une maman d’origine marocaine a même suggéré d’organiser un couscous légume la veille du départ c’est-à-dire ce vendredi. Idée retenue par Claudie qui a pu trouver les légumes adéquats – nous en reparlerons-

Ce mardi  nous avions aussi  la chance d’accueillir le groupe des Folkonies  qui a su non seulement nous enchanter avec les classiques danses de Vendée mais aussi a pu ajouter quelques plats typiques du Sud Vendée au menu de cette soirée partagée. Quel régal également que cette <danse de la brioche>, brioche traditionnellement ronde pouvant peser jusqu’à 20kg portée par le marié et qui recueille la mariée avant sa dégustation. Et ainsi sur un air de polka chacun a pu apprendre cette danse et sa traditionnelle reprise lors du mariage avec son pas de  polka légèrement " balancé ". (voir le lien)

C’est promis les Folkonies  reviendront au mois d’août enchanter de nouvelles familles.