Sceaux-lidaire à la Pacifique

    L'ENVOL DU CREW DE L'AIGLE DE SCEAUX

 C'est sous le soleil de ce dimanche de fin d'été que le crew de l'aigle de Sceaux a quitté le Logis de La Pacifique. Pendant deux semaines, ce dynamique équipage de Compagnons des Scouts et Guides de France a su animer dans la joie et la bonne humeur les vacances des familles. En souvenir, ils nous laissent un magnifique totem, symbole de leur engagement dans le scoutisme.

Bravo et Merci à Hélène, Marie, Clémentine, Gaspard, Thomas,  Baptiste

Bon vent aux "aiglons" devenus des "aigles"!

L'équipe de la Pacifique

leur témoignage.

Lorsque nous sommes arrivés à La Pacifique pour la première fois, nous ne nous attendions pas à rencontrer ce microcosme de partage et d'entraide, animé par des bénévoles investis et aguerris, ainsi que par les vacanciers eux-mêmes. Ces familles, qui voient parfois la mer pour la première fois, vivent des moments et des rencontres qui les changent de leur quotidien. Le mélange des différents milieux et cultures permet une ambiance détente, partage, échange... Nous avons pu nous rendre utiles dès notre arrivée en prenant en charge les plus jeunes. Toutefois notre rôle ne se limitait pas à l'animation de ces derniers. En effet, nous avons reconstruit le terrain de pétanque et initié certains à la pêche. Nous avons mis en place des activités réunissant tous les âges et transmis des savoirs-faire scouts tels que faire du feu, couper du bois ou faire des installations. Le logis nous a aussi beaucoup apporté, notamment à l'échelle de notre équipe compagnon. Cette expérience nous a soudés et nous a permis de mieux nous connaître les uns les autres. Nous nous sentons à présent prêts à faire face à notre deuxième temps compa !

Merci au Logis et à ses occupants de nous avoir accueilli et permis de vivre ces bons moments de joie et de partage.

Le crew de l'aigle, l'équipe compa ScéenneBaiser

Mon service civique à la Pacifique

 

                Mon service civique à la Pacifique 

Mon volontariat a été pour moi une très belle expérience enrichissante. J'ai pu rencontrer des personnes passionnantes (bénévoles, scouts et vacanciers),j'ai participé à des moments de partage que je n'oublierais pas. J'ai rencontré des bénévoles marchant dans la même direction pour se battre pour la même cause, "le droit aux vacances pour tous". Je suis fière d'avoir participé à ma modeste échelle à cette cause et d'avoir apporté quelques instants de bonheur aux familles. Mon service civique m'a enrichi, m'a ouverte aux autres et m'a fait découvrir beaucoup de choses. Suite à mon volontariat, j'ai pu trouver un emploi d'assistante d'éducation qui relie mes études et mon service civique.  

           En résumé, je mettrais l'accent sur les mots :  engagement, partage, découverte, rencontre.

                                                                           UN GRAND MERCI A LA PACIFIQUE

________________________________________________________________________________________

          2 petites photos pour illustrer ce parcours inscrit aussi dans l'album souvenir des vacances remis à    chaque famille sous forme de CD -vidéo :

-->L'atelier cerf-volant-chaque enfant construit son cerf-volant sous l'oeil et les conseils de Clémence.

                            

 

 

     --> Compagnons et volontaire en service civique.. une bien belle équipe qui fête  le départ de Clémence.

                          

                                         

.

Il était un petit navire

« ohé, ohé matelots ».. il n’en fallait pas  moins lors des  premières notes du chant  « il était un petit navire » pour que marins et moussaillons embarqués sur la Pacifique se mettent à chanter de concert pour poursuivre leur voyage.

Si les vivres de nouveau abondantes  ont permis au jeune moussaillon de ne pas être mangé, elles ont été aussi accueillies avec joie. Ainsi chaque famille a pu faire preuve d’ingéniosité culinaire avec les légumes de Vendée cuisinés au goût de chacun : Gabon, Géorgie, Maroc, provinces française… Même les sardines de St Gilles grillées aux Moutiers étaient au menu !

En effet selon la coutume des « mardis conviviaux » chacun a pu préparer son plat dans son logement, mais aussi, ensemble, lors de « l’atelier cuisine », l’un des grands rendez-vous du mardi matin. Quelle richesse dans les présentations de chaque plat, présentations  animée par Clémence, la jeune volontaire.

Que l’on  juge la variété offerte sur la table des « salés » et celle des "sucrés" qui suivront après quelques jeux de mime (photo)

 Les enfants en matinée avaient eux-mêmes préparé les desserts avec Rose et Lucette, et c’est d’une bien belle façon qu’  Emma et Mohamed présentent le plat qu’ils ont fait lors de  l’atelier cuisine des enfants. le 5 4 3 2 1 (voir recette plus bas)

Et les chants de marin de se poursuivre tard dans la nuit, Jean-Louis a pu même avec Hugue un ressortissant gabonais chanter l’indémodable frère Jacques en langue Boulou et Fang... Tout cela valait bien la photo de groupe traditionnelle.

                   Ma yam yem kpwem
                   kpwem tek suc
                   Ekon djaya ma tin a na
                   Niou ma mendim.

                                                                Recette du  5 4 3 2 1

Ingrédients : 5 cuillérées à soupe rases de farine

4 cuillérées à soupe de lait

3 cuillérées à soupe de sucre cristallisé

2 cuillérées à soupe d’huile

1 œuf

½ cuillérée à café de levure

Recette : Eplucher et couper 2 ou 3 pommes* dans un petit moule huilé

    Verser la pâte sur les pommes

    Cuire à four moyen (Th8) 15 à 20 minutes

*(On peut remplacer les pommes par des poires ou des bananes)

Un sportif de haut niveau à la Pacifique

Un sportif de haut niveau à la Pacifique

Quand il déambule dans les allées du Logis de la Pacifique, il en apprécie le calme avec Armande son épouse, Hugues-Gérémie et Zoé-Sarah ses enfants, même si quelques plus jeunes foncent sur leur vélo, se donnant de faux airs de  Peter Sagan ou Andrey Greipel lors d’une arrivée au sprint dans une étape du Tour de France. Scénario impensable tant il est une star chez lui au Gabon.

Jean Louis qui est à l'accueil avec Clémence  pose trois questions à Olame Zolo Eya Hugues

Quels titres jalonnent ta carrière ?

Je suis ceinture noire 5ème dan de karaté-do, ceinture noire 1er  dan de taekwondo et ceinture noire 1er dan de boxe française (full contact).

J’ai été 15 fois champion du Gabon, 3 fois champion d’Afrique Centrale, vice-champion d’Afrique à Johannesbourg en 1998, champion d’Afrique junior, champion de France de full contact en 2010 à Lyon et champion de France de karaté par équipe avec le CIK Paris.

J’ai participé à 4 championnats du monde : ½ finaliste JKA à Paris, ¼ de finaliste à Munich, participations à Madrid et au Québec.

Quelles sont tes activités actuelles par rapport à ces sports ?

Je suis en cours de validation de mon 5ème dan et je m’entraîne avec le Shotokan IKC Paris sous la houlette du professeur Serge Chouraki, un maître incontesté de la discipline.

J’encadre des stages sur Angers et j’ai, à l’heure actuelle, des demandes pour Sao Tomé, la Centrafrique et le Gabon.

Que t’ont enseigné ces combats ?

En premier lieu, je retiendrai l’humilité. Ils imposent en outre le respect des autres et ils m’ont appris à avoir des principes pour parvenir à mes objectifs, notamment une bonne maîtrise de soi.

La pratique d’un sport de haut niveau impose une hygiène de vie que j’ai toujours respectée : j’ai banni l’alcool, le tabac, les jus sucrés. Je bois principalement de l’eau d’Evian mais en dehors de cela, je n’ai pas de régime particulier.

La pratique de ces sports m’a permis de m’intéresser à tous les sports en général et mieux vaut une pratique régulière que des périodes intensives espacées.

Si vous le rencontrez, il vous parlera avec passion et pédagogie de ses activités. Tendez l’oreille, ce sont des paroles d’évangile. Mais il est trop humble pour vous l’avouer.

Plusieurs séances ont été accueillies avec joie par petits et grands. merci!

Une semaine inoubliable

Nous recevons cette lettre de témoignage. Elle montre bien comment se passe une semaine à La Pacifique et l'ambiance qui y règne. Merci à Jeanette de sa gentille lettre : nous avons aussi besoin qu'on nous dise merci.

Madame Xxxx
1 rue du Bourg
72...
  

Semaine du 4 au 11 juillet 2015

Dès mon arrivée au logis La Pacifique, j'ai été très bien accueillie par tous les bénévoles. Puis la visite du logis, l'aménagement des locaux, la salle principale où tout le monde se réunissait. Ensuite nous avons été dans notre logement qui était très spacieux et adapté pour le handicap de ma fille. Tout était bien équipé jusqu'à la chaise haute et la baignoire pour bébé.
Le logement, les espaces extérieurs étaient adaptés pour le fauteuil roulant de ma fille. L'entraide entre familles était appréciable, les bénévoles étaient d'une gentillesse extrême.

La semaine a passé à toute vitesse ; mes deux filles ont passé une semaine super ; elles ont participé aux activités qui étaient organisées au Logis : chasse au trésor, peinture sur galets, faire des cartes postales, zumba … Moi, j'ai participé à la soirée partage qui consistait à faire un plat et que tout le monde le goûte. Cette soirée était organisée dans la salle principale. Cela nous a permis de goûter à différents plats étrangers et faire connaissance avec toutes les familles. Ensuite au cours de cette soirée, il y a eu un Karaoké !!! Je parle beaucoup des bénévoles mais n'oublions pas les scouts, ils étaient d'une gentillesse ! Ils m'ont même accompagné une après-midi pour aller à la plage, porter ma fille, profiter de la mer !!! Moi, dès que j'avais besoin de quelque chose les bénévoles étaient là, les familles aussi  … beaucoup de gentillesses dans ce logis.
Semaine magique et bénéfique pour moi et mes enfants. Mes filles se sont fait plein d'amis et moi cela m'a permis de m'extérioriser, d'aller vers les autres , surtout le moment où toutes les après-midi les familles se retrouvaient sous la tonnelle à 14h00 (pour le café!)

Ma famille n'oubliera jamais cette semaine.
Merci beaucoup.