La Malbête du Troussepoil

Autrefois, La Tranche sur Mer alors appelée Carvor était une île perdue au milieu des flots seulement reliée au continent par une étroite bande de sable.  En effet, il y a bien longtemps, il y a plus de 1000 ans, la mer occupait toute notre  région formant un vaste golfe parsemé d'îles : c'était le golfe des Pictons.

A quelques lieues de là, coulait un paisible ruisseau au nom curieux de Trousse-poil. Les eaux de ce ruisseau après avoir traversé les villages de Moutiers, du Givre, de Fontaines se jetaient dans le golfe des Pictons près d'un autre village appelé Angles.

Le ruisseau était le repaire d'une grosse bête noire à longs poils raides ressemblant à un ours : la Malbête.

La Malbête prenait plaisir à se baigner dans le ruisseau à contre courant. Et le nom de Trousse-poil donné au ruisseau viendrait ce que la Malbête en sortait le poil tout humide et tout hérissé.

Le monstre du Troussepoil, la Malbête ravageait le pays à plusieurs lieues à la ronde. Les animaux, surtout les brebis était sa viande préférée et pas un jour ne passait sans qu'elle fit ample consommation de jeunes moutons.
Les habitants effrayés craignaient même pour les jeunes enfants surtout les jeunes filles et ils imploraient le ciel pour être délivrés d'un si grand fléau.
Trois  religieux furent appelés successivement pour exorciser la Malbête mais ils furent impuissants face à ce véritable démon. Et pendant ce temps-là,  la Malbête de  continuer à semer la terreur dans les chaumières .

Puis soudain, un beau matin, la Malbête disparut des abords du ruisseau Troussepoil.  Qu'était-elle devenue? Avait-elle été capturée et tuée par un chasseur ? Le calme revint sur le pays mais plus de traces de la Malbête .
Et si nous partions à la recherche de la Malbête ...


En ce vendredi 25 août, quelques résidents de la Pacifique, accompagnés par Jean-Claude Popinot

ont décidé de retrouver les traces de la Malbête. Et c'est à Angles que leur guide les conduit...

En scrutant le ciel, ils découvrent une étrange statue au dessus de pignon de l'église: une bête mais plutôt un  mouton frisottant que la Malbête aux poils hirsutes.

Et là, nous retrouvons notre légende ...
Un saint homme, un ermite, Dom Martin après 7 jours et 7 nuits de prières et de jeûne   réussit à apprivoiser la Malbête. Celle-ci devint douce comme un mouton et suivit Dom Martin jusqu'au marché d'Angles. Les jeunes filles ne tardèrent pas de se moquer "Eh alors Martin, voilà que tu es devenu dompteur d'ours !"
Martin fit monter la bête sur le pignon de l'église et la transforma en pierre et en signe de punition pour les jeunes filles, il lui dit:
"Malbête, maintenant tu devras te contenter de manger la beauté des jeunes filles qui franchiront le portail de l'église"
Depuis, on dit que les jeunes filles d'Angles devinrent laides ou n'entrèrent plus à l'église. Le curé fit même ouvrir une porte sur le côté pour ne plus passer sous la Malbête pétrifiée.