Animation 2012

Tournois, manifestations qui ont marqué le quotidien de La Pacifique

Les vacances ne sont pas qu'une parenthèse

Beaucoup de nos lecteurs lisent Messages le journal du Secours Catholique. Dans son dernier numéro, à la une de décembre, nous retrouvons nos amis de l'été. La rédaction a bien voulu que nous reproduisions l'article sur notre site, merci.

LA FERTE-BERNARD    

Deux familles valent mieux qu’une

 Marie-Claude, 63 ans, et Alexandra, 34 ans, élèvent toutes les deux un enfant, seules. Mais depuis qu’elles ont partagé des vacances ensemble avec le Secours Catholique l’été dernier, les deux familles s’épaulent au quotidien. Et rêvent de leur prochain voyage à quatre.

 Ce mercredi de novembre, le rendez-vous est chez Marie-Claude. À 14 heures, Alexandra vient prendre un café chez sa nouvelle amie. Depuis cet été, elles sont devenues inséparables, malgré leur différence d’âge. « Avant, c’était juste bonjour-au revoir », explique cette mère de famille de 34 ans. Maintenant, les deux femmes se croisent et échangent tous les jours.

Lire la suite : Les vacances ne sont pas qu'une parenthèse

A l'école du Surf de la Terrière

Ce week end du 15 et 16 septembre.

Ce sont dix-sept étudiants et leur accompagnateur  de l'université François Rabelais de Tours  http://www.univ-tours.fr/ qui sont venus partager leur temps entre la Pacifique et l'école de Surf de la Terrière. Tous ont découvert les joies de la glisse  par beau temps  http://www.koasurfschool.com/ mais aussi d'une bonne soirée autour d'un barbecue. Issus de six nationalités  différentes ils ont pu échanger et rejoindre à la fin de leur stage les diverses disciplines où ils sont inscrits.
Nul doute que tous auront à coeur d'engager leur année scolaire en pensant  à Pablo Néruda qui a su retraduire la force des vagues dans un sublime ode à la vague.

.....Vague, vague, vague, mille fois mille vaincue, mille fois mille dressée et déversée : vive la vague mille fois immortelle la vague.  Tercer libro de las odas, 1957

VACANCES SANS FRONTIERE : Haïti

 30 août 2012  -HAÏTI en "aller simple"

  "L"union fait la force" ainsi le drapeau haïtien déploie son emblème national sur fond bleu et rouge.

L'équipe du Logis toujours fidèle à la culture  et au savoir faire  des personnes accueillies, à leur souhait de les partager dans le programme de ses activités fit,  lors de  la venue de familles haïtiennes  à la fin de l'été , une journée de fête et d'échange, en lien aussi avec le Secours Catholique du secteur.

Parler d'Haïti encore, mais autrement  "en aller simple" pour reprendre une expression lancée lors du dernier séïsme. Laisser de côté les  approches statistiques  qui ne décrivent que les symptômes d'un pays de très grande pauvreté sous perfusion. Les causes sont toujours  difficiles à circonscrire dans le réel social haïtien. La problématique du pays s’appuie sur une combinaison de facteurs historiques, structurels et conjoncturels....

Tout autre a été l'échange  lors de la veillée avec  Guy et Françoise LEBOEUF, longevillais partis volontairement enseigner pendant une année scolaire en 2011-2012.  Travaillant dans un quartier de Port au  Prince à  l'Ecole St-Charles sur le quartier de Santo 19 , ainsi que sur sa nouvelle annexe dans le secteur qui s'est créé au Corail et Centre Belem au Wharf Jérémie dans la Cité-Soleil (Crêche et petite enfance,école ,ateliers pour mamans et fabrique  de parpaings pour papas). Avec les photos nous avons pu voir les progrès de toute cette population de jeunes aidée par deux Associations Vendéennes, la SAVENA (lait en poudre) et Coeur du monde (aide à alimentation et fournitures scolaires).

   

Guy et Françoise                          Marie-Lourdes  préparant le Piclise       Marthe devant quelques une de ses toiles

Toute la journée se voulant haïtienne, Marthe HERVOUET, artiste Haïtienne bien connue, présenta plusieurs de ses toiles. Marthe a débuté sa carrière à Haïti, à Port au Prince  où elle née. Travaillant dans une galerie, associée à d'autres peintres  « l.fago » elle a puisé son inspiration dans les paysages haïtiens et la vie quotidienne des paysans en milieu rural. Après le coups d’état d’Aristide elle est venue  en Vendée en 1991, avec son mari, volontaire dans un  projet avec l’ONU.

Et chacun pu apprécier quelques spécialités haïtiennes habilement préparées par Marie Lourdes SEJOUR qui en Haïti oeuvrait dans la broderie. Que les gourmets  jugent des saveurs :  une entrée nommée  Piclise, ou  salade haïtienne  (carottes et choux au piment) et des Acras à la morue préparés tous ensemble tous la tonnelle du LOGIS; Voulez vous la recette? Ceux qui ont gouté ont apprécié.

 

 

Forum des associations

La Tranche/mer. C'était ce samedi 8 septembre au Pavillon de l'Aunis, face à la mer sous un soleil éclatant.

Auprès des nombreuses associations tranchaises présentes plusieurs bénévoles se relayèrent au stand du Logis la Pacifique. Trois grands panneaux résumaient l'activité de l'été;  composés de quelques photos, de dessins et de travaux d'enfants ils ont été bien appréciés.

Au cours de la journée de nombreux contacts ont été pris. Une fois de plus il a été démontré que le Logis la Pacifique avec ses objectifs, son élan, la force de son bénévolat était une association qui avait toute sa place dans le concert des sensibilités associatives locales.

Ici.. pendant la pause de midi René er Alexandre.

vous pouvez brancher la Web cam.. qui est ici (vu du rivage du pavillon) :

http://www.baysider.com/frame/webcam/4984/?page=http%3A%2F%2Fwww.ot-latranchesurmer.fr%2Fwebcam%2Fwebcam_aunis.htm

initiation saut en longueur!

Le jeudi 30 août a été l'occasion en "or" pour les résidents de découvrir le sport olympique qu'est le saut en longueur!

En effet, en séjour à la Pacifique, un de nos chers estivants, ancien entraîneur de haut niveau de saut en longueur et triple saut, en U.R.S.S puis dans son pays natal l'Arménie à la dislocation du bloc Soviètique, nous a enseigné les techniques de saut!

Un vrai plaisir de découvrir ce sport de toute beauté dont les compétitions internationales produisent de si magnifiques images! Ce grand entraineur cosmopolite qui a ainsi eu le plaisir de participer "sportivement" au choc politique qu'eut été la Guerre Froide est une source de connaissance historique qui a parfaitement su ravir même les moins sportifs. Son savoir-faire est d'autant plus exceptionnel que son "poulain", c'est à dire son athlète (Robert Emmiyan) est toujours détenteur du quatrième plus long saut mondiale avec 8,86 mètres!

Loin de telles performances, les résidents de la Pacifique ont ainsi pu tester leur niveau d'extension sur des sauts sans course d'élan avec appuie sur le dur et avec atterrissage dans le sable! 50 cm, 1 m, 2 m et 3 m sont matérialisés par des plots, déjà on aperçoit sur les visages l'envie d'atteindre la plus longue distance..

On débute naturellement avec un bon échauffement pour réunir les meilleurs conditions de sécurité et de résultat afin de se dépasser soi-même (et surtout dépasser les concurrents!)!

Notre "prof" joue du râteau pour préparer la piste, et hop les premiers sauts s'enchainent! Après avoir pris ses marques, les sauts suivants procurent de belles prouesses avec un saut exceptionnel de Simon à 2,90 m !!!
Toute la Pacifique s'essaie mais rien à faire, Simon surpasse la concurrence, pour preuve son plus sérieux adversaire, Alexandre notre sportif local stagne à 2,50 m soit 40 cm derrière..

Superbe journée et superbe expérience!

Un très grand merci à Michel qui a su faire partager ses compétences à des profanes et novices de la même manière qu'il peut encore le faire bénévolement à de jeunes athlètes sarthois très prometteurs dans ce domaine!

(Rappel: la devise du Logis la Pacifique est "ce que chacun sait faire se partage tout aussi bien") Complice

 

Quelques 'perfs': Madonna 1,28 m ; Michel 2,06 m ; Marcelle 1,31 m ; Mélinda 1,80 m ; Magdala 1,93 m ; Antoine 2,02 m ; etc.