La Sarthe à l'assaut des mégalithes

Très enthousiasmées par leur séjour à la Pacifique, Monique et Marie-Françoise comptaient emmener dans leur bagage un petit souvenir d'une de leur randonnée, passe encore pour les galets de la plage, mais heureusement leur "foi à déplacer les montagnes' n'a pas été exaucée".... et pourtant elles avaient soulevé encore une montagne plus grande celle de l'attention aux autres et de l'amitié partagée.

Voici ce qu'ils nous ont écrit :

" Enfin, le car démarre, 18 séniors (4 bénévoles) du nord  Sarthe sont en route pour la Vendée vers « LA PACIFIQUE » - Avant le départ ,2 rencontres pour faire connaissance avec le groupe, voir les envies, les attentes. -Notre projet « vivre ensemble » avec nos différences.

Pendant 5 jours, le groupe fera les menus, les courses,la cuisine, le tout dans la bonne humeur. Ghislaine se propose de faire les photos pour la semaine et Chantal, Christian et Edwige les journalistes.

Des visites : la route des mégalithes, une exploitation ostréicole, la maison de Clémenceau, mais aussi :la pétanque ,le baby-foot et des pauses sur la plage (Nous avions demandé le soleil et nous avons été  comblés)…pour certains les pieds dans l’eau ,mais d’autres non pas résistéà piquer unetête.

Que de bonheur,rires, détente.

Puis, un temps fort, le Père Léonce de LA TRANCHE/MER est venu célébrer la messe à la Pacifique, nous avons eu une célébration vivante et pleine de sens, le Père Léonce a déjeuné avec nous et partagé un temps de parole avec tous ceux qui le souhaitaient.Ce même jour, nous avons eu aussi des bénévoles de Vendée. 

De belles rencontres, des images plein la tête, pour les jours plus tristes.                                 Prochainement, le groupe va se retrouver autour d’un repas, bilan, témoignage et photos.".

quelques photos..

Le père Léonce, nouveau curé de la Tranche est venu partager un moment fort de cette rencontre.

Quelques uns veulent prolonger le temps de la photo après le repas convivial.

Et maintenant que nous ne pouvons pas emmener ce petit galet.. qu'est ce qu'on fait?

Il reste à chacun une bonne moisson de souvenirs et d'amitié pour les jours où çà ne va pas bien.. Un hôte nous disait lors du repas convivial "çà fait si longtemps que je n'avais pas mangé en face de quelqu'un"